Temps et gravité, quelle relation ?

Le temps est défini comme celui qui fait l’instant, une continuité de présent qui se succède et se remplace. Suite à l’évolution de la science du temps, les théoriciens et les chercheurs ne cessent de prouver la relation entre le temps et la gravité. Deux éléments qui peuvent modifier notre perception de la réalité sur le temps.

Le ralentissement

La gravité est définie comme une attraction qui s’exerce sur un corps. Selon la théorie de Newton, plus un corps s’approche de la gravité, plus le poids s’exerce. Mais sa relation avec le temps est beaucoup plus fascinante. L’observation d’Einstein a permis de trouver un principe de relativité entre le temps et la gravité.

Si une personne fait une chute en pleine altitude, il ne ressent plus son poids initial. Encore plus, il aura une sensation de ralentissement. Ceci dit, plus la gravité est proche, plus une personne vieillit plus vite. La gravité est moins perçue en pleine altitude que sur l’altitude 0. Une expérience a permis de prouver qu’en espace de 450 m, deux horloges atomiques ayant la même heure ont été espacées de 4 nanosecondes au fil du temps.

Le temps dans l’espace

Des recherches approfondies ont permis d’appuyer la théorie de la relativité d’Einstein. Cela va appuyer la relation entre le temps et la gravité en faisant une étude sur l’espace. Selon les recherches, la gravité n’existe pas en espace. De ce fait, le déplacement dans l’espace s’avère plus rapide.

Contrairement à celui de la terre, le temps ralentit en espace et fait également ralentir le développement de notre cellule ainsi que les rythmes cardiaques. Ce n’est pas une inquiétude, car ce phénomène est normal par l’inexistence de la gravité. Ceci dit, la vitesse et la gravité modifient le temps.

La relation entre le temps et la gravité est donc complexe. En somme, les personnes restées sur terre vont vieillir plus vite tandis que les personnes hors de la gravité vont vieillir plus lentement, avec une journée plus courte que celle de la terre en un espace de quelques microsecondes.